.st0{fill:#FFFFFF;}

Les essentiels, Bourse, Investir en bourse

Fonds éthiques et fonds de partage en 5 points

 février 28, 2020

​L​’essentiel en un clin d’œil"

“Qu’est-ce que c’est ? ”

​ ​Ces fonds ont une vocation caritative. Ils investissent votre argent dans des entreprises respectueuses de l’environnement ou de certaines règles sociales ou morales ou aident, grâce aux sommes que vous avez placées, des organismes à but humanitaire.

À quoi cela sert-il ? ”

​En investissant dans des fonds éthiques ou de partage, vous conciliez deux objectifs : la rentabilité (plus ou moins grande selon que vous choisissez fonds éthique ou fonds de partage) d’un placement et l’aide à certaines entreprises correspondant à vos propres critères moraux et sociaux ou ceux des organismes caritatifs.

“Dans quel contexte peut-on ou doit-on l’utiliser ? ”

Vous souhaitez en premier lieu placer votre argent pour en tirer des bénéfices et accessoirement aider des entreprises respectueuses de certaines règles sociales, morales ou environnementales : achetez des parts de fonds éthiques.

Vous souhaitez effectuer un véritable don à une ou plusieurs associations caritatives en leur reversant tout ou partie des revenus de votre placement à celles-ci : achetez des parts de fonds de partage.

Les 5 points à retenir
fleur 3
  • ​Il existe une très grande diversité de fonds éthiques et de fonds de partage.
  • ​Les fonds éthiques sont plus rentables que les fonds de partage.
  • ​La finalité du fonds éthique est le profit.
  • ​La finalité du fonds de partage est le don.
  • ​Certains fonds peuvent être détenus dans le cadre d’un PEA.

Quels en sont les avantages ? ”

​Ces placements procèdent d’une démarche altruiste et ne présentent donc pas d’avantages significatifs par rapport aux FCP classiques.

Y a-t-il des précautions d’emploi ? ”

​Lisez bien la notice d’information pour connaître précisément les entreprises qui composeront le portefeuille ou les organismes qui bénéficieront des revenus de vos placements. En effet, la sélection peut ne pas correspondre à vos objectifs caritatifs.

Combien ça coûte ? ”

À l’achat, une commission de souscription (ou droit d’entrée) s’ajoute à la valeur liquidative pour former le prix total. À la revente, une commission de rachat (droit de sortie) vient diminuer le prix de vente. En plus de ces droits, des frais de gestion peuvent être perçus. Enfin, les revenus éventuellement distribués et les plus-values sont imposables selon le régime d’imposition des revenus et plus-values sur valeurs mobilières.

Pour certains fonds de partage, tout ou partie des revenus auxquels vous auriez pu prétendre ne vous seront pas versés, mais donnés à des organisations humanitaires ou sociales. Dans certains cas, ce sont les frais de gestion qui constitueront le don. Vous serez néanmoins imposable sur les revenus dont vous faites don.

Le marché est largement ouvert aux particuliers. Il vous suffit de passer un ordre d’achat ou de vente auprès de votre intermédiaire financier.

​Un exemple d’utilisation

Vous décidez d’investir dans un fonds de partage. Admettons que vous ayez droit à 500 € de revenus annuels. La moitié de ces revenus, soit 250 €, sont en fait versés directement par le fonds à un organisme de lutte contre la faim reconnu d’utilité publique.

Vous serez cependant imposable sur le montant total de ces revenus, compte non tenu par conséquent de la fraction reversée à cet organisme d’utilité publique.

Vous acquitterez 102,50 € d’impôt (prélèvement libératoire forfaitaire obligatoire + prélèvements sociaux, soit 20,5 % x 500 €). Au final, le fonds ne vous versera que 147,50 € de revenus sur les 500 € auxquels vous auriez pu prétendre (500 € – 250 € de dons – 102,50 € d’impôt).

Vous avez droit à une réduction d’impôt au titre des dons aux œuvres égale à 75 % des sommes versées.

​© Copyright Editions Francis Lefebvre

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"62516":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"49806":{"name":"Main Accent","parent":-1},"3a0f6":{"name":"Accent Light","parent":"49806","lock":{"saturation":1,"lightness":1}}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"49806":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"},"3a0f6":{"val":"rgb(238, 242, 247)","hsl_parent_dependency":{"h":209,"l":0.95,"s":0.36}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"49806":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45,"a":1}},"3a0f6":{"val":"rgb(240, 244, 248)","hsl_parent_dependency":{"h":209,"s":0.36,"l":0.95,"a":1}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Previous
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"49806":{"name":"Main Accent","parent":-1},"3a0f6":{"name":"Accent Light","parent":"49806","lock":{"saturation":1,"lightness":1}}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"49806":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"},"3a0f6":{"val":"rgb(238, 242, 247)","hsl_parent_dependency":{"h":209,"l":0.95,"s":0.36}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"49806":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45,"a":1}},"3a0f6":{"val":"rgb(240, 244, 248)","hsl_parent_dependency":{"h":209,"s":0.36,"l":0.95,"a":1}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Next

Tags

assurance vie, placement


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>
%d blogueurs aiment cette page :